Objectifs de la Fondation

La Fondation Mali-Waalsdorp a été créée en 1999. Le nom ‘Waalsdorp’, indique le point de départ de la fondation, l’école Montessori Waalsdorp à La Haye. Depuis ce temps-là cette école primaire maintiens un lien scolaire avec l'Ecole Fondamentale d’Endé au Mali. Le village Endé est situé au Pays Dogon au centre du Mali. Concrètement, l'assistance fournie par l’école néerlandaise comprend premièrement de financier un des six enseignants á Endé. 
Depuis du commencement de ce lien scolaire la Fondation Mali-Waalsdorp et plusieurs autres écoles ont participé aux projets de la fondation. Ensemble on a réussit d’organiser et de financier des projets spéciaux: un échange d’étudiants, la réalisation d'une bibliothèque sur le terrain de l'école, le remplacement du mobilier scolaire pour trois des six salles de classe (voire projets).

Communications Intercontinentaux
Un autre aspect important des objectifs de la fondation, c'est le contact entre les jeunes du Mali et ceux des Pays-Bas, les échanges culturels mutuels. Un lien avec une école dans un autre pays nous livre beaucoup d’information sur le pays de l'école partenaire. Et en plus les élèves apprennent indirectement bien de choses sur leur propre culture.

Cosmopolitaine
Maria Montessori, innovatrice d’éducation au commencement du 20ème siècle, proposait déjà de la formation des enfants en vrais citoyens mondiales. Comme maintenant plus en plus de gens sont en contact avec des personnes d’ailleurs, cet objectif éducatif de Maria Montessori est toujours valable. Un lien d'école est un instrument approprié et intéressant pour instiller une conscience mondiale aux enfants. L'équivalence entre les partenaires des deux pays est un aspect important du lien de nos écoles. Le Mali comme pays en développement contribue aux Pays-Bas et vice versa. Les idées fixes peuvent ainsi être rompues.

Relation spéciale avec l’école Montessori Waalsdorp
La fondation Mali Waalsdorp en collaboration avec l’école Montessori Waalsdorp a délibérément choisi un contact à long terme pour ce projet. Ainsi, le lien des écoles est devenu une activité définissante  pour l’image de l'école. Ce lien d’école est intégrés dans la vie scolaire de l’école Montessori Waalsdorp de la façon suivante: tous les trois ans le Mali est au centre d’un projet spéciale ; le contenu de notre vitrine spéciale à l’école est changé tous les saisons ; chaque année les parents des nouveaux élèves de l’école sont mis au courrant sur l’existence de ce lien scolaire ; à la fin de leur période à l’école tous les élèves reçoivent un petit cadeau adieu en provenance du Mali ; une fois par deux ans des leçons spéciales sur le Mali sont donné par des personnes hors de l’école. Ainsi, pendant leur période scolaire tous les élèves seront été exposé au moins deux à trois fois à des aspect différentes de la vie dans un pays en développement. 
Comme le Mali est typique pour un pays en développement dans le Sud, les Pays-Bas nous sert comme exemplaire pour les pays du Nord.

Promoteurs
Lilian Boes et Ingrid Bes était les initiatrices de la fondation. Leur motivation principale pour commencer avec ce projet était qu’elles voulaient – d’une manière positive et intensive – informer les enfants néerlandais et leur faire connaître la culture et le mode de vivre dans un pays en développement. À travers de ces informations les élèves deviendront plus conscients de leur propre position dans la société néerlandaise. 

En 1999 Lilian Boes et Ingrid Bes ont pris l'initiative d'établir la Fondation Mali-Waalsdorp. Un parent d’un élève à Waalsdorp, le notaire Van der Schatte Olivier, a établi l'acte de fondation le 21 Juin, 1999. 
Lilian comme parent des élèves à l’école Montessori Waalsdorp était plain d’idées pour établir contact entre des élèves de l’école primaire à la Haye avec le monde des enfants dans un pays en développement. Le Mali est choisit après la conclusion réussie d’un projet éducatif à l’école Montessori Waalsdorp pendant lequel un contact avait été établit avec le Poste Seydou, poste médical à Endé. Comme historien de l'art Lilian a un intérêt particulier dans le Pays Dogon, la région où la Fondation opère. 
Ingrid, à ce temps-là directrice de l’école Montessori Waalsdorp, était très positive envers ces idées en autre comme elles correspondent à sa vision cosmique de éducation et de formation. L'éducation et la formation cosmique font partie de la philosophie de Maria Montessori : Chaque être vivant a une mission cosmique. Cette réflexion était le fil conducteur à travers de sa propre vie. Chaque personne est responsable pour soi-même et pour le grand entier. Pour Ingrid, qui n’est plus le directeur de l’école Montessori Waalsdorp, cette vision cosmique pour l’éducation et la formation des jeunes restent important.
Depuis 1997 Ingrid et Lilian ont commencé à concrétiser ces idées ensemble.